Admission and registration at French International School Kyoto

ADMISSION CONDITIONS :

Admission en école maternelle :
  • In the Small Section (child aged 3 at the latest by December 31 of the start of the school year).
  • In Middle Section (child having 4 years at the latest on December 31 of the start of the school year).
  • In Grande Section (child 5 years old at the latest on December 31st of the start of the school year).

L’inscription d’enfants non francophones est possible, elle est, cependant, subordonnée aux capacités d’accueil.

Admission à l’école élémentaire :

A partir du Cours Préparatoire (enfant ayant 6 ans au plus tard le 31 décembre de la rentrée scolaire), une bonne maîtrise du français est souhaitable. Cependant, et après évaluation des compétences linguistiques de l’élève, l’établissement proposera, avec l’accord de la famille, les aides nécessaires pour accompagner les enfants qui n’étaient pas scolarisés dans le système français. Nous invitons donc les familles à prendre contact avec le directeur de l’établissement pour discuter de la scolarisation de leur enfant.

Les élèves déjà scolarisés dans le système français seront admis au niveau indiqué par le certificat de radiation (exeat) ou sur le livret d’évaluation.

Admission dans l’enseignement secondaire :

Afin de bénéficier d’une scolarité optimale, le degré de maîtrise en langue française demeure la condition de réussite aux examens.

Les élèves venant d’un établissement français public, ou sous contrat d’association ou d’un établissement français reconnu par l’AEFE sont admis conformément aux décisions du conseil de classe, inscrites sur le bulletin scolaire. Dans tous les cas, la décision d’orientation de ces établissements s’applique dans notre établissement.

Les élèves du secondaire venant d’un établissement en dehors du système français et souhaitant être admis au Lycée français international de Kyoto doivent passer un bilan de compétences linguistiques. A la suite de ce bilan, l’établissement décidera avec l’accord des familles et du conseil d’administration, quelles sont les aides nécessaires à mettre en place pour accompagner les enfants dans leur scolarité.

Les élèves (de la GS de maternelle à la terminale) doivent suivre un enseignement obligatoire de langue japonaise.